Le Maroc est porteur d’une vision claire pour diversifier ses partenariats et asseoir une zone de paix et de prospérité partagée (ASPI, Canberra)

Les réformes multidimensionnelles engagées par le Maroc, au lendemain de l’adoption de la Constitution de 2011, ont fait du Royaume un pays démocratique singulier et stable, à l’aune des mutations dans le contexte régional, a souligné Youssef Amrani, intervenant lors d’une conférence à l’Institut australien des politiques stratégiques (ASPI) à Canberra sur «les évolutions dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord».

M. Amrani a mis l’accent sur les grandes lignes de l’approche marocaine en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, dans ses dimensions sécuritaire, socio-économique et religieuse, qui ont permis au Maroc de préserver sa sécurité et sa stabilité à long terme.

Outre le volet sécuritaire, l’approche marocaine dans ce domaine place en son centre le développement humain inclusif et s’appuie également sur des initiatives avant-gardistes, telles que la réforme du champ religieux et la déconstruction des discours extrémistes, porteurs de haine et de violence, et ce à travers la diffusion d’un Islam tolérant du juste milieu, a-t-il expliqué. Il a aussi insisté, à cet égard, sur l’importance de formuler de nouveaux modèles de croissance et de mettre en place des activités génératrices de richesses et de valeur ajoutée à même d’assurer un développement socio-économique équitable, assurant les conditions d’une vie digne aux jeunes de la région.

Par ailleurs, M. Amrani a exposé aux participants les dernières évolutions dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, qui fait face, aujourd’hui, à des menaces complexes et multiformes, induites par la persistance des crises qui profitent aux groupes terroristes et à leur propagande djihadiste. Selon lui, les défis auxquels sont confrontés la Libye et l’Irak, la persistance de la crise syrienne et ses conséquences sur la région et le conflit israélo-palestinien qui perdure, constituent autant de menaces pour la région et au-delà au Sahel et en Europe.

Pour M. Amrani, la solution aux crises en cours ne peut être envisagée à travers le seul prisme militaire ou sécuritaire, mais requiert davantage une approche régionale globale, cohérente et pragmatique, en phase avec les réalités de chaque pays de la région et conforme aux aspirations et besoins légitimes des populations. Ainsi, le respect des principes fondamentaux de l’unité nationale, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des États est une condition sine qua non pour la stabilisation des zones de crises et pour faire face aux conflictualités nombreuses et déstabilisatrices, a-t-il affirmé.

Il convient également d’apporter des réponses claires aux différentes questions identitaires en dépassant les clivages existants, et ce dans le cadre du dialogue, du vivre ensemble et de l’entente, a-t-il ajouté. Et de souligner que la multiplication des défis transnationaux, tels que le terrorisme et les crimes transfrontaliers, pour ne citer que ceux-là, appelle à une coopération accrue dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, ainsi qu’à l’échange des meilleures expériences, dans le cadre d’un large esprit de complémentarité.

M. Amrani a, par ailleurs, mis en avant la convergence des positions respectives du Maroc et de l’Australie sur les questions internationales majeures et leur attachement commun aux valeurs de dialogue, de paix et d’ouverture, tout en insistant sur l’importance du dialogue politique et son renforcement quant aux questions d’intérêt commun et des problématiques globales. Au cours de sa visite en Australie, M. Amrani animera un cycle de conférences, initié par l’ambassade du Maroc à Canberra, dans plusieurs think tanks, dont l’Institut australien des politiques stratégiques, l’Institut australien des relations internationales (AIIA) et l’Institut de Lowy, à la fois à Canberra, Sydney et Melbourne.

Youssef Amrani

Youssef Amrani, né le 23 septembre 1953 à Tanger, est un diplomate et homme politique marocain. Il a occupé la fonction de Ministre Délégué aux Affaires Étrangères et à la Coopération. Actuellement, il est chargé de Mission au Cabinet Royal.

biographie

Vidéothèque

Photothèque

attachment-1 photo-2b conference-youssef-amrani b-20 upm otan_0 milan-oct-2015 img_0264-3 img_0051
suivez moi sur :