L’Europe appelée à adopter une politique porteuse d’initiatives pour refonder un espace de paix et de stabilité dans le continent (MEDays Geopolitics,Tanger)

Il serait utopique de croire qu’il peut y avoir une paix et une sécurité sans une Europe forte et solidaire. Une Europe ambitieuse, porteuse d’initiatives et de solutions, a affirmé Youssef Amrani, lors d’un panel intitulé  « L’Europe à 28 moins 1: Est-ce la fin l’Union? » dans le cadre des MEDays Geopolitics, samedi 11 novembre 2017 à Tanger.

« L’Europe doit préserver la voix qu’elle représente pour ne pas perdre son contrepoids dans le monde. En effet « les faits s’imposent et nous avons raté des opportunités. Maintenant, il s’agira de travailler ensemble pour une plus grande cohérence pour refonder un espace de paix et de stabilité dans le continent, en gérant mieux la complexité dans la région », a-t-il dit.

Dans ce cadre, l’Union européenne est en train d’amorcer un virage de son histoire et vit les prémices d’une nouvelle ère et de nouveaux changements de paradigme et ce, dans un contexte en proie à des divisions entre le Nord et le Sud, entre l’Est et l’Ouest, particulièrement par rapport à l’élan à donner à la construction européenne et l’ambition projetée pour son voisinage, a indiqué M. Amrani, précisant que les nationalistes et populistes qui ont renforcé la vitalité de l’extrême droite européenne seront un défi à l’avenir du projet européen.

Il a également souligné que le projet européen a besoin d’une impulsion nouvelle et attrayante autour de priorités essentielles, et ce en redynamisant les instruments de ses politiques étrangère, de sécurité et de défense commune, pour répondre aux défis communs et agir en faveur de la stabilité dans son espace européen et dans le monde, mais aussi en repensant ses relations avec les autres pays à l’Est et plus particulièrement au Sud de l’Europe.

Les attentes à l’égard de l’Union européenne sont fortes et doivent davantage aller dans le sens d’une politique européenne de voisinage, qui s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle ingénierie en Méditerranée, osant de nouvelles initiatives de développement qui prennent en compte la complexité des défis (terrorisme, migration,..) auxquels sont confrontés le Nord et le Sud, a expliqué M. Amrani.

« Aujourd’hui, l’expansion du terrorisme et du radicalisme nous interpelle tous et représente une grave menace pour notre sécurité. Nous devons nous attaquer directement aux causes profondes et multifactorielles du terrorisme », a-t-il préconisé, relevant l' »impératif d’avoir une réponse concertée, forte et globale pour contrer le fanatisme et l’obscurantisme ».

A ce titre, M. Amrani a fait savoir que l’expérience marocaine en matière de réforme du champ religieux, initiée par SM le Roi Mohammed VI, constitue un élément fondamental de lutte contre les différentes formes d’extrémisme, à travers la diffusion d’un Islam modéré, basé sur le rite malékite, la doctrine achaarite et la Commanderie des croyants.

Quant à la lutte contre le terrorisme, la migration est aussi une question majeure qui doit être au cœur de l’agenda européen, a-t-il fait observer, notant que tous les pays concernés par la chaine migratoire doivent élargir leur consensus sur une politique migratoire plus convergente, pour s’attaquer aux causes profondes des migrations irrégulières.

Et de conclure qu’il faut revenir à l’esprit de Rabat et rappeler que le Maroc a réagi de façon responsable face à ce phénomène, dès 2013, en se dotant d’une politique marocaine humaniste dans sa philosophie, globale dans son contenu, grâce à la vision audacieuse de SM le Roi Mohammed VI, sur la question migratoire.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 10édition du Forum MEDays a associé plus de 150 intervenants et plus de 3.000 participants venus des quatre coins du monde afin de braquer les projecteurs sur le développement en Afrique, autant sur les plans économique et politique que social et environnemental, mais aussi sa place dans le monde et ses relations avec les autres pouvoirs régionaux du Nord et du Sud.

média